Bannière CHAMPIONNAT STOCK-CAR CANADIEN

NOUVELLES:

GP3R : UN COUP D’OEIL DANS LES RÉTROVISEURS MARTIN GOULET JR VICTOIRE INNATTENDUE

Par: CSCC LMS | 2018-08-24



Trois-Rivières, QC – Alors qu’ils en étaient à leur première présence au Grand Prix de Trois-Rivières, les pilotes du Championnat de Stock-Car Canadien ont livré toute une bataille pour repartir avec les honneurs. Dix-neuf voitures se sont présentées pour cette première édition de l’épreuve Hôtel le Concorde 41 présenté par Festidrag.tv.

Au terme des 60 minutes en piste, c’est Martin Goulet Jr de St-Calixte qui a croisé le premier le fil d’arrivée. Il a été suivi de Mathieu Kingsbury de Blainville et la recrue Rémi Perreault de St-Paul de Joliette. Il s’agit de la deuxième victoire en carrière pour Goulet.

Il ne là pas eu facile. Samedi, dans les essais libres il a commis une faute de pilotage qui a envoyé son bolide dans le muret détruisant la suspension arrière et certaines composantes avant de sa voiture.

« Nous étions pas mal découragés. On a mis beaucoup d’heures pour préparer la voiture et venir ici. On ne pouvait pas juste rentrer à la maison sans avoir participer à la finale » déclara Goulet Jr.

L’équipe n’a jamais baissé les bras. Deux allez-retour Trois-Rivières jusqu’à Montréal et Terrebonne pour récupérer des pièces, en empruntant d’autres de pièces à des équipes, c’est finalement à 1 h 30 du matin qu’ils auront complété le travail. Tout un exploit, considérant qu’ils devaient présenter la voiture à l’inspection et préparatif d’avant course à 8 h 30. Goulet qui a été patient n’aura mené que les deux derniers passages de l’épreuve ayant hérité de la position de tête de Dany Trépanier de St-Édouard de Lotbinière.

Lors de la dernière relance, un « green – white – checkered » Trépanier a poussé un peu trop la note et a passé droit dans un des virages. Il avait pris les commandes de l’épreuve au 22e passage et semblait se diriger vers la victoire et consolider son avance au championnat. Il terminera 5e.

Marc-André Cliche de Vallée-Jonction est sorti vainqueur des trois rondes de qualification de style « Knock-out » pour récolter la position de tête. C’est par contre Jonathan Bouvrette de Blainville qui a été crédité d’avoir mené le premier tour. Les deux pilotes abandonneront avec des bris de transmission plus tard dans l’épreuve.

Celui que plusieurs voyaient remporter l’épreuve, Jean-François Déry de Québec, semblait en route pour écrire tout un chapitre dans l’histoire de cette épreuve. Il avait été le plus rapide le samedi dans les deux séances d’essais libres, s’était rendu jusqu’en dernière ronde de qualification (top-5), et avait imposé le rythme en début d’épreuve menant 19 des 36 passages. Pénalisé pour avoir doublé un adversaire dans une zone neutralisée, Déry remontait le peloton, jusqu’à ce qu’un bris de suspension mettre un terme à sa course. Il a terminé 12e.

Le jeune pilote Raphaël Lessard de St-Joseph de Beauce a très bien fait tant le samedi, en essais libres où il a enregistré le 2e meilleur temps, quand qualification où il s’est classé troisième. En course, une petite faute de pilotage et par la suite une crevaison l’ont privé d’un podium. Il termine 6e à un tour des meneurs.

Sept des dix-neuf inscrits étaient des pilotes recrues, que dire de la prestation de trois d’entre eux en particulier : Perreault qui a terminé troisième; Vincent Vachon de Saint-Anges termine quatrième et Jean-Philippe Bergeron de Terrebonne quant à lui se classe septième. « Je ménageait ma voiture. Comme c’était une longue distance et que je tenais à rallier l’arrivée, je prenais soins des freins, de la boîte de vitesse. Au fur et à mesure que la course avançait mon éclaireur me donnait notre classement j’en revenais pas. Ce podium fait doublement plaisir. C’est mon premier en carrière et de le faire ici à Trois-Rivières j’en suis vraiment ravi » déclara Perreault.



Les équipes profitent de deux semaines de repos bien mérité et reviennent en piste le 1er septembre prochain à l’Autodrome Montmagny pour la septième manche de championnat. L’épreuve de 200 tours sera ponctuée d’un arrêt obligatoire pour l’essence, mais aussi, il y aura de la place à la stratégie puisque les équipes feront un arrêt aux puits pour changement les pneumatiques.

Les pilotes auront un incitatif supplémentaire pour se battre pour la position de tête tout au long de la course, grâce à la collaboration de nombreux partenaires, à chaque tour le meneur s’enrichira de 25.00$. D’ailleurs il encore possible de commanditer un ou plusieurs tours en communiquant avec CSCC au 514-907-1773. Chaque personne ou entreprise ayant acheté plus de 4 tours sera éligible à un tirage pour un t-shirt CSCC.

Suivez la CSCC LMS sur son nouveau site web : www.stock-car.ca, sur twitter : @cscc_lms et sur Facebook au stock-car.ca.

-30-

Source : Championnat de Stock-Car Canadien

514-907-1773

media@stock-car.ca